Comportement des chats


 

Mon intérêt pour le comportement des chats n’est pas récent, cependant j’ai longtemps hésité à proposer ce service car  j’ai entrevue récemment des solutions viables pour les félins de maison.

Les chats étant des animaux très indépendants, il est très compliqué de passer par le mode éducation comme avec le chien. Mais comme avec les chiens l’amélioration de mes résultats était passée par des éléments indépendants de la partie « éducative »: nutrition, communication animale, gestion des perturbations géobiologiques, soins énergétiques, etc… cela m’a semblé évident d’ajouter les chats à la liste des bénéficiaires de mes services.

En effet, les chats, au même titre que tous les êtres vivants, sont électrosensibles et à la vue du développement des technologies causant des perturbations électro-magnétiques, il est parfaitement logiques qu’ils soient dérangées et que cela s’en ressente sur leurs comportements. Et, moins le chat a accès à l’extérieur, plus il peut être touché. En  plus, Si vous avez parcouru ce site et les articles sur l’alimentation, vous ne pourrez que trouver des analogies qui peuvent s’appliquer aussi aux chats.

La bonne nouvelle,

c’est que j’ai de solutions qui ont fonctionné avec les chiens et les chevaux et s’appliquent aux chats. Les changements se perçoivent très rapidement. Cela nécessite assez peu de temps en général et est aussi efficace à distance.

Dernièrement, en 1 séance d’une heure et demie, une chatte de 5 ans, qui urinait de manière anarchique à l’intérieur depuis quelques temps tout en ayant accès à l’extérieur a arrêté du jour au lendemain. Après la séance, elle a dormi très longtemps et ses comportements urinaires se sont régulés. Cette famille avait une deuxième chatte et faisait tout pour éviter leurs contacts pour cause de bagarres répétées et violentes (comme vous le savez sûrement, ça ne plaisante pas chez les chats!) et même cette cohabitation s’est améliorée.

Autre cas: 2 chats et une chienne. J’étais venu pour trouver une solution pour améliorer le comportement de la chienne vis- à-vis des chats qui ne voulaient pas venir dans l’espace commun en même temps que celle-ci. Finalement, j’ai plus travaillé sur l’enlèvement des appréhensions des chats qui, très rapidement, sont venus cohabiter dans l’espace commun.

Ces deux derniers succès* après d’autres plus anciens, m’ont conforté dans l’idée de proposer maintenant des services pour l’amélioration de la vie des chats que ce soit à domicile, à mon bureau ou à distance.

Si vous avez besoin de renseignements complémentaires, vous avez toute la panoplie des moyens renseignés ci-dessous et sur la page « contact »

A bientôt!

Pascal Rorato

(*) page écrite en février 2016